Château d'Eclépens

Château d'Eclépens

Le Château d’Eclépens fit partie de la baronnie de La Sarraz jusqu’en 1623. A la suite du partage des biens de Joseph de Gingins, baron de La Sarraz, Eclépens échut à son fils Albert 1er qui forma une nouvelle seigneurie. Les biens de l'église ayant été attribués au baron de La Sarraz lors de la Réforme, le nouveau seigneur fixa sa résidence dans l’ancienne cure qui fut transformée en maison seigneuriale et devint le "Château-Dessus".

De 1786 à 1789, François-L. de Gingins remodela le Château, utilisant des parties de l’ancienne demeure, dont la tour carrée au gracieux clocheton. A l’entrée du pressoir, cette inscription gravée dans la pierre jaune de La Sarraz: "F. L. de Gingins, d’Eclépens. Né le XIII juillet 1698 et mort le 1er février 1790 m’a fait bâtir en 1789." atteste de ces travaux. 

Le très long règne des De Gingins sur le Domaine devait s’achever quelques années plus tard. Le 23 novembre 1807, pour le prix de "157’500 livres de Suisse, vins compris", le château d’Eclépens était vendu par Charles Henry Alexandre de Gingins à Paul Coulon, de Neuchâtel (1731-1820), dont la famille en est toujours propriétaire sept générations après.

Membre de l'Association Clos, Domaines & Châteaux

 

 

ImahVPll6MY

Château d'Eclépens - les vins

Château d'Eclépens Grand Cru Eclépens Côtes-de-l'Orbe AOC
Château d'Eclépens Grand Cru Eclépens Côtes-de-l'Orbe AOC voir la fiche produit
    Château d'Eclépens rosé Grand Cru Eclépens Côtes-de-l'Orbe AOC
    Château d'Eclépens rosé Grand Cru Eclépens Côtes-de-l'Orbe AOC voir la fiche produit